[ Toutes les pages ]

Champignons asymétriques protected Préférences

Afficher le menu


Vers la page d'introduction

Cette page, outre une initiation minimum au Règne des champignons, vous donne des liens vers d'autres types de champignons. Le classement est volontairement intuitif, il ne demande aucune connaissance particulière sur le sujet.


Crepidotus mollis - Crépidote mou - Week oorzwammetje

Crépidote mou Cortinariales - Crepidotacées


Crépidote mou

Il est saprophyte, on le trouve sur le bois mort.

Recouvert de matière visqueuse, de couleur blanchâtre à tendance beige ou brunâtre par temps humide, sa consistance élastique est étonnante et caractéristique.

Il n'est pas comestible.

Il ne dégage pratiquement pas d'odeur.

Il n'est pourtant pas gélatineux, c'est un champignon à lame (fines et rayonnantes partir du point d'attache, au pied inexistant ou très court).

Assez courant, on le trouve pratiquement toute l'année, sauf en période de fortes gelées, sur souches, branches et brindilles de bois mort, essentiellement de feuillus

Crépidote mou


Crépidote mou Crépidote mou Avec l'âge, il se colore et se fend mais garde ses propriétés d'élastique caractéristiques.




Pleurotus ostreatus - Pleurote en forme d'huître - Gewone oesterzwam

Pleurote en forme d'huitre Son nom latin signifie "Oreille de côté en forme d'huître"

Tous ne sont pas d'accord quant à son habitat !

Il est généralement signalé sur les souches et les troncs d'arbres morts ou affaiblis de feuillus, surtout peupliers, hêtres, charmes, mûriers, en automne et en hiver.

Pour s'attaquer à un arbre vivant, le champignon profite d'une blessure à l'écorce et s'introduit dans l'aubier (partie la plus externe du bois, juste sous l'écorce) mais ne provoque pas lui même de gros dégâts.

Sa forme est convexe mais évolue vers une forme plus plate, aux bords ondulés, en forme d'huitre (d'où son nom) ou de spatule...

Pleurote en forme d'huitre


Bon commestible, il faut néanmoins le consommer jeune, quand sa chair est tendre et légèrement élastique. Plus tard, elle devient coriace.

Son odeur de ... champignon! est agréable.



Polyporus giganteus - Polypore géant - Reuzenzwam

Polypore géant

Polyporales - Polyporaceae

On le trouve sur les souches et racines mais aussi sur les troncs des bois de feuillus

Si d'ordinaire ce géant se contente d'un chapeau de 10 à 30 cm, ce qui est déjà impressionnant, il peut mesurer jusqu'à 1m50cm.

Son pied unique, sans anneau, porte différentes consoles relativement minces, à la surface rugueuse et à marge sinueuse, lobée.

Sa couleur varie avec l'âge, de beige à jaune ocre il devient roussâtre à marron.

Ses pores blanchâtre noircissent au toucher.

Il dégage une odeur franchement fongique, bref, il sent le champignon!

On peut le cueillir de la mi-été jusqu'au début de l'hiver mais n'est comestible que très jeune. à partir du milieu l'été et jusqu'au début de l'hiver s'il ne gèle pas. Sa chair, blanche et très ferme, rosit à la coupe et devient noire.

Inutile de préciser, je crois, que cet exemplaire n'est plus de première jeunesse. Je ne l'ai pas mangé!



Valid XHTML 1.0Strict Valid CSS

AccueilPage précédenteHaut de pagePage suivante