[ Toutes les pages ]

Hyménoptères protected Préférences

Afficher le menu

Andrene - Andrena cineraria mâle

Andrena cineraria mâle (ph.Paul Ziwny) Hyménoptères

Abeille solitaire.

Elle creuse une galerie à ramification dans le sable pour y enfouir ses oeufs, accompagnés d'un petit pique-nique pour les larves qui en sortiront.

A l'époque de la reproduction, au printemps, les guides demandent à leurs groupes d'éviter de piétiner les dunes de sable blanc orientées au sud... petite contribution à la sauvegarde de cette espèce!

Andrena cineraria (Photo du site de Monsieur Ramel)

Ma photo ne met en valeur ni la forme ovale de ses grands yeux, ni les couleurs et la pilosité particulière de cet insecte. J'ai du faire appel à Monsieur Ramel , mon spécialiste habituel, pour la détermination. Vous le trouverez sur son site : http://aramel.free.fr (ainsi que d'autres photos) en faisant une recherche (moteur de recherche du site) à partir de son nom latin. Mais pour les paresseux, Monsieur Ramel m'autorise à publier ses photos!


Andrena cineraria (Photo:  O.Sigaud sur le site de Monsieur Ramel)

La détermination précise d'un insecte est vraiment affaire de spécialiste (comme toute détermination). Dans ce cas ci, le dessin des nervures de l'aile est le critère le plus sûr!


Ammophile des sables - Rupsendoder

Amophile Hyménoptères


Amophile Cette superbe guêpe se nourrit du nectar des fleurs.

La larve est carnivore. Pour elle, l'ammophile chasse une chenille qu'elle paralyse et dépose dans une galerie creusée dans le sable. Un oeuf est pondu sur la tête de la chenille. L'amophile referme l'entrée avant de creuser une nouvelle galerie ... Nourriture fraiche assurée à la larve qui sortira de l'oeuf!

Ce qui ne l'empêche pas de tomber le piège d'une araignée carnivore elle aussi (remarquez en passant que si l'on en juge par le nombre de restes de proies sur la toile, ce piège semble vraiment efficace! )


De rupsendoder (vliesvleugelen) voedt zich met nectar uit bloemen. Haar larve is een carnivoor (vleeseter).

De rupsendoder graaft een nestkamer in het zand. Daarin plaatst ze een rups, die ze verlamd heeft door hem hem meermaals te steken. Ze legt een eitje op de kop. (Als de larve uitkomt leeft ze van de rups). Ze dekt de gang af met een steentje en met zand,alvorens een nieuwe gang te graven.

Dat belet haar niet om in de val van een spin (carnivoor) te vallen. Aan de resten in het spinnenweb te zien, heeft de spin veel succes met haar web.



Abeille - Bij

Abeille Hyménoptères


Elle est heureusement encore commune, mais pour combien de temps?

Ici, elle butine un panicaut des dunes, plante qui, elle, n'est pas commune!


Nid d'abeille Nid d'abeilles ...

Il y a peu, un essain d'abeilles a décidé de s'installer à l'abri d'un argousier... le nid (fait de constructions de cire... en nid d'abeille!) a eu le temps d'aquérir une belle taille avant de se révéler finalement trop exposé aux intempéries ou peut-être au regard du promeneur


Er zijn gelukkig nog veel bijen (vliesvleugelen), maar voor hoelang nog?

Hier zoekt ze nectar op een zeldzame plant,de blauwe distel.

Bijennest.

Een zwerm bijen heeft zich geïnstalleerd in een nest gemaakt van was in de beschutting van een duindoorn.



Cynips - Slaapappel

Bédégar Hyménoptères


Le bédégar, une gale assez commune sur les rosiers, abrite une espèce de Cynips, petit hyménoptère :

l'insecte pond ses oeufs dans le bouton d'une fleur et cela provoque une réaction de la plante qui aboutit à la formation de la gale. Les larves vivront de cette masse de cellules durant tout l'été, y effectueront leur nymphose à l'automne, y hiberneront.

Les insectes adultes en sortiront au printemps. Différentes sortes de cynips sont responsables d'autres gales sur d'autres plantes (chênes, aubépines...)


De slaapappel van de rozengalwesp; de zeer kleine galwespen komen in de lente uit. Ze leggen hun eitjes in de nieuwe knoppen van de roos.



Eumène -

Eumène Hyménoptères


L'eumène guêpe solitaire.

La femelle s'attaque aux autres insectes, aux araignées et surtout aux chenilles.

Lorsqu'elle attrape une proie, elle la pique sans la tuer. Le poison paralyse la proie sans la tuer et l'emmène dans le nid qui sert aussi de garde-manger.




Mellinus arvensis

Mellinus arvensis femelle Hyménoptères


Elle niche dans le sable, creusant des trous qui peuvent atteindre une profondeur de 30 à 50 cm. Une vingtaine de nids peuvent se côtoyer, espacés de quelques centimètres

Elle pique sa proie (une mouche), ce qui la paralyse sans la tuer et l'emmène dans son terrier.

Les photos sont de Paul Ziwny

Mellinus arvensis Mellinus arvensis Mellinus arvensis Mellinus arvensis



Odynère -

Odynère Hyménoptère


De la famille des abeille, cet insecte de 10 à 12 mm vit dans un ... terrier! On les trouve sur les talus dans lequels elles creuse son nid. Elle y apporte des larves de charançon, des chenilles etc. pour nourrir ses propres larves. Celles-ci une fois repues se tissent un cocon et se nymphosent pour hiberner. Mais d'autres insectes profitent parfois du nid pour y pondre un oeuf... leurs larves se nourrissent alors de l'oeuf et des provisions accumulées...



Pimpline

Pimpline femelle Hyménoptères, famille des Ichneumonidae, sous-famille des pimplinae


La photo ne permet pas de déterminer l'espèce.

Les pimplines parasitent les larves des xylophages. Grâce à leur tarière, les femelles pondent les oeufs sous l'écorce, après avoir longuement observé l'endroit pour repérer les larves des xylophages



Tenthrède - Dolerus triplicatus femelle

Dolerus sp. proche de D.nitens - Dolerus triplicatus femelle Hyménoptère


Je ne l'ai pas trouvé dans mes guides... Sa détermination exacte semble très difficile, il faut le voir sous toutes ses faces... et si vous voulez en savoir plus allez voir le site http://aramel.free.fr ... Monsieur Ramel a en fin de compte déterminé cet insecte... j'ai l'honneur et la surprise de retrouver un peu par hasard ma photo sur son site.



Valid XHTML 1.0Strict Valid CSS

AccueilPage précédenteHaut de pagePage suivante