[ Toutes les pages ]

La gestion - Het beheer protected Préférences

Afficher le menu

INTRODUCTION - INLEIDING

Sans interventions humaines, les dunes seraient en constant remaniement.

Une marée plus forte, une marée d'équinoxe, une tempête violente,le cordon dunaire parallèle à la plage s'effondre, la mer envahit les parties basses des dunes....

Le vent joue du sable pour faire monter la dune, la promener, la faire disparaître... Les pannes humides, se couvrent d'une végétation en constante évolution, de la mousse à l'arbre en passant par les graminées, les plantes basses, les broussailles... avant d'être submergées par la dune suivante.

Bref, un monde dynamique, imprévisible...


dunes

Zonder menselijke tussenkomsten veranderen de duinen constant.

Springtij en zware stormen kunnen de zeereepduinen laten afbrokkelen. Bij springtij en storm wordt de voet van de duinen afgekalft.

De wind stuwt het zand, maakt ophopingen, laat duinen wandelen, plat ze af, doet er verdwijnen en maakt er nieuwe.

Natte pannes worden bestoven, er komt begroeiing, nieuwe vegetatie, van korstmossen tot struiken en bomen, om uiteindelijk weer bestoven te worden door een volgende duin.

Het duinlandschap evolueert constant, het is dynamisch en onvoorspelbaar...


HALTE - LA ...

l'homme a construit ses maisons, buildings de vacanciers, il cultive les polders... pas question de laisser la nature en liberté.

Digues et protections diverses sont construites depuis des centaines d'années.

Comment donc réagit Mère Nature mise en cage?

Elle se fige!

La végétation évolue lentement mais sûrement vers le climax de la Belgique: une forêt !


MAAR: De mens bouwt huizen, koloniseert het landschap met appartementenblokken voor toeristen, hij bebouwt de polders, hij gebruikt grondwater.

Hij bouwt dijken en versterkt ze.

Het duinlandschap geraakt helemaal ingesloten. Al eeuwen probeert de mens de natuur te temmen.

En wat doet Moeder Natuur?

Ze trekt het zich niet aan en doet stille voort. De vegetatie evolueert langzaam maar zeker naar haar klimax in België: bos!



QUE FAIT L'HOMME POUR LA SAUVEGARDE DES DUNES  ?

WAT KAN DE MENS DOEN OM HET MOOIE, UNIEKE DUINLANDSCHAP TE BEHOUDEN ?


GESTION - BEHEER

Trois axes prioritaires orientent les choix de gestion de la réserve naturelle:

Ophrys abeille


LA BIO-DIVERSITE - BIODIVERSITEIT

Priorité à la BIO DIVERSITE implique de favoriser au maximum la diversité de plantes, animaux, insectes, mousses, champignons... sur le site de la réserve naturelle.

Bio-diversité naturelle, s'entend, il ne s'agit pas, à coup d'engrais ou de serre de multiplier le nombre de plantes différentes qui n'ont pas leur place normale sur le site. Mais cela implique de favoriser la diversité des biotopes suceptibles d'accueillir une vie spécifique à chacun.

La priorité sera accordée aux espèces rares, fragiles, ou peut-être communes dans ce milieu mais rares au niveau europeen ou mondial.

Une Liste Rouge d'espèces menacée sert de guide pour la gestion des réserves naturelles.


De wet van de biodiversiteit gebiedt ons om een maximume diversiteit aan planten, dieren, mossen, insecten, paddenstoelen te creëeren.

Natuurlijk bedoelen we daarmee niet dat we nu zoveel mogelijk nieuwe species willen kweken in onze serres.

We willen daarentegen voor elke plant (en de meest zeldzame en tere krijgen de meeste aandacht) een specifiek natuurlijk biotoop.


LA SPONTANEITE - SPONTANITEIT

L'apparition spontanée d'une espèce ou d'un habitat est respectée. A moins qu'il ne s'agisse d'une plante envahissante qui risque de perturber l'équilibre de l'ensemble. (Peuplier, érable...)


Wanneer een milieu passend is ontstaan spontaan nieuwe species. Deze worden gerespecteerd, zolang ze niet overwoekeren of een bedreiging vormen voor het natuurlijk evenwicht. Populier en esdoorn worden geweerd.


L'HISTORICITE - GESCHIEDENIS

Historiquement, les dunes étaient pâturées de manière extensive par le bétail , les arbres servaient de combustible. ce biotope semi-naturel tend à disparaître (comme les pelouses calcaires en calestienne)...

Il suffit de recréer les conditions anciennes, à grand renfort de défrichage féroce ou à l'aide d'auxiliaires sympatiques (chevaux, poneys... qui pâturent de grands espaces) pour que les plantes typiques du lieu y reviennent, parfois après une absence assez longue .

L'orchidée (photo) par exemple est maintenant bien présente. Il a "suffit" de faucher (et d'enlever le produit de la fauche) des espaces favorables du point de vue de l'humidité du sol pour qu'elle se réinstalle.

Il est actuellement maintenu ou recréé . Dans des lieux ou la promenade de la dune ne risque pas de submerger les polders agricoles ou des quartiers habités!

Le principe d'HISTORICITE protège des espèces ou des biotopes qui font partie de l'histoire du site.

Les pelouses calcaires pauvres sont le fruit d'un pâturage ancien des pannes dunaires. Fauchage et mise en pâture de certaines zones permettent de sauvegarder la richesse biologique de ce biotope.


Vroeger werden de duinen intensief gebruikt: Begrazing door koeien en ezels van de vissers; sprokkelen van takken voor brandhout. Men probeert dit biotoop te creëren door overwoekerende struiken uit te trekken, de bovenste laag af te plaggen, maaien (en het maaisel verwijderen), dieren te laten grazen ... Alles wordt bestudeerd en er wordt een beheersplan opgesteld. Zo gebeurt het dat verdwenen planten, die thuis horen in een arm kalkrijk milieu terug komen. De orchidee (foto) bijvoorbeeld is terug goed vertegenwoordigd . Wanneer de grond de juiste samenstelling en vochtigheidsgraad heeft komen de desbetreffende planten vanzelf terug.





En pratique ... In de praktijk

Dans nos dunes, les gestionnaires, pour respecter ces trois principes, sont amenés à:

Dans ces conditions, les plantes et animaux qui ont leur place naturelle dans ces biotopes y réapparaissent spontanément, il suffit d'attendre!

Mais encore... certains espaces sont consacrés à des études ponctuelles menées par des universités, d'autres sont traités de façon à permettre au public de découvrir des espèces rares sans sortir des chemins balisés...

Et, cerise sur le gâteau, quelques parcelles ont la permission d'évoluer vraiment naturellement, sans intervention humaine...


Het beheer houdt rekening met de 3 peilers: Biodiversiteit - Spontaniteit - Historiek

Daarvoor is het belangrijk om:

Bepaalde plaatsen in onze duinen worden erg bestudeerd door wetenschappers allerhande.

In andere plaatsen werden wandelpaden aangelegd en kan het publiek zeldzame planten bewonderen.



Valid XHTML 1.0Strict Valid CSS

AccueilPage précédenteHaut de pagePage suivante