[ Toutes les pages ]

Les plantes communes, introduction protected Préférences

Afficher le menu

INTRODUCTION

Les plantes typiques des dunes ont été regroupées dans ce site par biotope ("milieu humide" par exemple), vous ne les trouverez pas sur cette page-ci.

De très nombreuses plantes que l'on peut voir dans les dunes se retrouvent dans tout le pays, ce sont des plantes dites "rudérales". Elles occupent par ailleurs de nombreux biotopes différents.

J'ai donc choisi de vous présenter ces plantes communes classées par familles. Les petites vignettes regroupées sous la présentation de chaque famille vous permet aussi de vous familiariser avec les caractéristiques générales de chaque famille.

Connaître et reconnaître les plantes vous donne le sentiment de vous sentir chez vous dans la nature, d'y être accueilli. Petit à petit vous la verrez évoluer, vous dialoguerez... "tiens, c'est la première fois que je te vois ici, "toi"... ou, Ah mais, il y a bien longtemps que je n'ai plus vu cette petite Véronique!"... Si vous vous limitez aux chardons, orties et pissenlits ce sont des questions que vous ne risquez pas de vous poser! Alors lancez-vous !

ASTERACEAE

Cette famille est peut-être la plus connue... de la pâquerette au pissenlit en passant par les chardons, qui peut prétendre n'avoir jamais vu d'astéracée?

Généralement qualifiée de "mauvaise herbe", elle présente une morphologie complexe qui mérite le détour.

Savez vous que ce que vous qualifiez généralement de fleur est en fait tout un bouquet de fleur, appelé "tête florale" ou "capitule" ?

Quand vous effeuillez la marguerite : "il m'aime un peu... pas du tout... à la folie... ..." vous arrachez une par une les fleurs d'un capitule. Ce capitule comprend donc de nombreuses fleurs complètes : les fleurons. Les fleurons peuvent être tubuleux (comme ceux du centre jaune de la pâquerette) ou ligulés (comme les fleurons blanc de la pâquerette) .

Arrachez donc délicatement une ligule et examinez la à la loupe. Vous découvrirez bien, à la base de la ligule, cinq étamines soudées à la base, entourant un pistil.

Le fruit est une akène, il est souvent surmonté d'une aigrette blanche qui permet une dissémination par le vent. Qui n'a pas soufflé sur un pissenlit pour voir l'envol des petits parachutes blancs? Qui ne connait pas l'emblème d'un certain dictionnaire?

Cette famille vous réserve encore bien des secrets, découvrez les sur la page des ASTERACEES.

Bardane Centauree noire Oeil de cheval Salsifis pâle Tanaisie Vergerette acre Pissenlit




BRASSICACEAE

L'ancien nom de cette famile est "crucifères" nom qui nous apprend que les pétales sont "en croix" .

4 pétales donc mais 6 étamines (souvent 4 de longueur identique et 2 plus courtes ou plus longues)

Les fruits sont des siliques qui ressemblent aux gousses des fabacées (anciennement "légumineuses" comme les haricots par exemple) . Mais les siliques présentent une paroi centrale qui sépare les fruits en deux . Elle est particulièrement visible chez la monnaie du pape bien connue pour l'effet décoratif de cette membrane centrale, seule à subsiter dans nos bouquets secs.

Cette famille comprend plus de 2000 espèces dont tous nos choux cultivés.

Voyez les cousins sauvages sur la page des BRASSICACEES.


Alliaire officinale Cardamine hérissée Cardamine des prés Moutarde des champs Drave printaniere Sisymbre officinale Bourse à Pasteur Alysson maritime Ibéris amer




FABACEAE

Anciennement nommée Papillonaceae, nommée Légumineuse en français cette famille est très vaste, comprend aussi bien les haricots que le robinier (arbre), le genêt (arbuste), le lotier corniculé ou le trèfle...

En y regardant bien toutes ces plantes partagent effectivement un certain nombre de caractéristiques... forme des fleurs et feuilles pétiolées...

Tous les détails sur la page des FABACEAE.


Trèfle blanc Trèfle des prés Trèfle douteux Pied d'oiseau Trèfle pied de lièvre Trefle souterrain Trefle strié Trefle jaune Luzerne Luzerne naine Luzerne lupuline Melilot blanc Anthyllide vulneraire




GERANIACEAE

Les géraniums sont des plates assez petites, discrètes, qui diffèrent assez de ces plantes décoratives aux grosses boules de fleurs (appelés à tort géranium des fleuristes) qui appartiennent bien à la famille des geraniaceae mais au genre pélargonium.

Les erodium ressemblent aux geranium mais présentent des feuilles pennées. Le bec de grue (Erodium glutinosum) est classé dans le biotope "dune grise" .

Erodium comme geranium développent un fruit dont le pistil prend une forme pointue de bec d'oiseau, ce que les noms neerlandais nous rappellent.

Tous les détails sur la page des GERANIACEAE.

Herbe à Robert Géranium à feuilles molles Géranium à feuilles découpées




LAMIACEAE

Tige de section carrée et fleur en forme de "bouche" plus ou moins déformée. Attention, certaines plantes d'autres familles présentent une tige desection carrée et d'autres fleur que celles de cette famille ouvrent une grande bouche... les deux caractères doivent être réunis pour déterminer la famille et je vous avoue que si je n'ai pas pu prendre cette règle en défaut elle n'en est pas moins empirique. Vous reconnaitrez très vite une plante de cette famille, avec peu de risque d'erreur. Un coup d'oeil à la galerie ci-dessous pour vous en convaincre!

Tous les détails les sur la page des LAMIACEES.


Agripaume cardiaque Ballotte noire Bugle rampante Brunelle commune Lamier blanc Lamier pourpre




PAPAVERACEAE

4 pétales,

Tous les détails les sur la page des PAPAVERACEAE.

Coquelicot Pavot douteux Chélidoine




SCROFULARIACEAE

Nous avons déjà rencontré cete famille aux caractéristiques assez variables. Voyez le bouillon blanc par exemple... Dans cette famille on rencontre aussi des plantes dont on pourrait, à première vue, croire qu'elles appartiennent a la famille des lamiacées (la scrofulaire aquatique par exemple présentée dans "le milieu humide") ... bref... si c'était simple, ce ne serait pas gai!

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page des SCROFULARIACEES.


Véronique à écusson Véronique des champs Véronique à feuilles de lierre Véronique petit chêne Véronique officinale




SOLANACEAE

Famille des tomates, de la pomme de terre, les fleurs sont très caractéristiques : soit un grand "entonoir", soit une petite étoile au centre très marqué...

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page des SOLANACEAE.

Pomme épineuse Morelle noire Vigne de Judée




ROSACEAE, DIPSACACEAE, HYPERICACEAE, CARYOPHYLLACEAE, APIACEAE, VALERIANACEAE, BORRAGINACEAE, RENONCULACEAE, POLYGONACEAE, FUMARIACEAE, AMARYLLIDACEAE....

Comme je ne vais pas ouvrir une page pour une fleur présentée, je me suis fixée comme règle de vous montrer sur cette page, en vrac, les plantes communes (pas particulièrement caractéristiques des dunes même si je les ai vues dans le Westhoek) qui n'ont ici pas plus de trois autre représentants de la même famille.

Découvrez les sur la page des AUTRES FAMILLES.


Aigremoine eupatoire -Rosaceae Cardère - Dipsacaceae Milpertuis perforé - Hypericaceae Mouron des oiseaux - Caryophyllaceae Panais commun - Apiaceae Valeriane - Valerianaceae Viperine - Borraginaceae Ancolie - Renonculaceae Persicaire - Polygonaceae Fumeterre - Fumariaceae Perce-neige  -  Amaryllidaceae



Valid XHTML 1.0Strict Valid CSS

AccueilPage précédenteHaut de pagePage suivante