[ Toutes les pages ]

Milieu boisé protected Préférences

Afficher le menu

INTRODUCTION - INLEIDING


Bois mort

Les arbres s'adaptent aux conditions difficiles des dunes.

Près de 30 espèces peuplent le Calmeynbos planté au début du siècle par Monsieur Calmeyn, ingénieur agronome propriétaire du terrain, pour valoriser le terrain (qui devait accueillir de riches villas, le projet a été abandonné) et comme expérience scientifique.

Ce bois, propriété de l'IWVA (compagnie de pompage d'eau de consommation) est géré comme une réserve naturelle, n'est pas exploité commercialement. Les arbres s'y reproduisent et meurent naturellement.

Les arbres morts y sont laissés sur place; ils accueillent champignons, insectes etc. qui participent à l'extraordinaire biodiversité du lieu. Digérés, décomposés, ils enrichissent le sol.

De nombreux oiseaux y trouvent aussi refuge, le loriot, le rossignol, la grive musicienne, la mésange à longue queue entre de nombreux autres ... s'y font entendre...

Quelques petites parcelles ont été rasées afin de créer des clairières, ce qui favorise la bio-diversité.

Il est prévu de présenter ces arbres individuellement...un peu plus tard. Pour faciliter vos éventuelles recherches personnelles, vous trouverez en bas de page un tableau reprenant les noms de ces arbres en français et en néerlandais.


Bosrijkmilieu.

De meer dan 30 verschillende soorten bomen in het Calmeynbos werden in het begin van de vorige eeuw aangeplant door dh.Calmeyn,landbouwinginieur en eigenaar.

Het was de bedoeling om er een residentiële wijk van te maken (bos was meer gegeerd dan zandgrond voor villa's) en het was ook een soort experiment.

De villawijk is er niet gekomen en het mooie bos is behouden.

Dit bos, eigendom van IWVA (waterwinningsmaatschappij : Intercommunale Waterleidingsmaatschappij van Veurne Ambacht) wordt beheerd als natuurreservaat.

Er is geen commerciële uitbating en de natuur gaat zijn gang.

Dode bomen blijven liggen en zorgen voor meer paddenstoelen (op rottend hout) en insecten, die opruimen en composteren en zorgen voor humus, en ook dienen als voedsel voor kleine dieren als egels en ook vogels scharrelen graag tussen de dode bladeren op zoek naar insecten.

Levende bomen en struikgewas herbergen de talrijke vogels, zoals de nachtegaal, de staartmees, de wielewaal, de zanglijster.... Enkele percelen worden gemaaid, wat de biodiversiteit ten goede komt en klaarte brengt in het bos.



Fleurs des bois...

Sous le couvert, quelques fleurs se sentent bien... Elles se développent en début de saison lorsque les feuilles des arbres ne monopolisent pas toute la lumière du soleil. Elles se cantonnent parfois en lisière de bois, sur les bords de chemin, dans les clairières, bref, là où la lumière est admise.


Bosbloemen. In het bos heeft elk kruid zijn eigen plekje naargelang de hoeveelheid licht dat het nodig heeft. Ze ontwikkelen zich in de lente wanneer de bomen nog geen bladeren hebben en ze van het zonlicht kunnen genieten, op open plaatsen, langs de wegrand...



Buglosse vivace - Doorlevende ossetong

Buglosse Boraginaceae


assez rare en Belgique, elle est bien représentée dans la partie boisée de nos dunes. Vivace, elle s'épanouit dans quelques clairières, sur un terrain relativement riche.


Doorlevende ossetong is tamelijk zeldzaam in België. Men vindt ze in het Calmeynbos op enkele open en rijke plekken.

Buglosse Buglosse





Compagnon rouge - Dagkoekoeksbloem

Compagnon rouge Caryophylaceae


Alors que le compagnon blanc demande un sol dénudé, celui-ci recherche l'ombre des haies et un sol riche.

Les deux espèces s'hybrident pour nous offrir toute la gamme intermédiaire de rose

La plante est dioïque, le plant mâle ne produit pas de graines, ne vous étonnez donc pas de ces "fruits" maigrichons et vides!

La plante sans son milieu naturel est souvent fort "entourée". Pour en voir la tige et les feuilles plus facilement, concentrez vous sur la partie non éclaircie de la photo.


In het Latijn: Silene dioica, wat tweehuizig betekent. Dit is eigenlijkniet juist, er bestaan mannelijke, vrouwelijke en tweeslachtige bloemen.

Ze heeft een rijkere en vochtiger grond nodig dan de witte avondkoekoeksbloem.




Ficaire fausse renoncule - Gewoon speenkruid

Ficaire Ranuculaceae


Les racines possèdent des petits renflements en forme de figues, à l'origine du nom. Ceux-ci assurent le développement de la colonie, les fleurs étant souvent stériles.

Plante vivace, ses fleurs apparaissent en mars dans les zones fraiches et humides des bois.

En médecine elle était utilisée contre les hémorroïdes (macérée dans la bière) .

En cuisine, les jeunes plantes, riches en vitamines C sont consommées en salade. Plus tard, elles sont amères et surtout toxiques.

Ficaire


Speenkruid vormt als het ware een tapijt van glanzende bladeren met gele sterren.

Haar Latijnse naam Ranunculus ficaria duidt op de vijgvormige wortelknolletjes.

Vroeger werd de plant gebruikt tegen scheurbuik. Deblaadjes bevatten veel vitamine C. Enkel in het voorjaar te gebruiken, later worden de blaadjes bitter en zijn ze giftig!






Gouet d'Italie (Arum d'Italie) - Italiaanse aronskelk

Gouet d'Italie Monocotylédone - Araceae


"Echappé de jardin" , il se montre assez discret.

TOXIQUE : Contient de la conicine

Ce qui ne l'empêche pas de fournir une essence de racine (récoltée avant la pousse des feuilles) utilisée contre les laryngites (homéopathie).

Elle contient également une saponine.

La racine est toxique à l'état frais mais comestible après épluchage et ébullition en plusieurs eaux. On en aurait tiré une fécule pour faire du pain sous la révolution.

A servi aussi à l'alimentation des porcs.

Plante magique, elle chasse les mauvais esprits!

L'eau distillée de racines avait pour vertu de faire disparaître les rides du visage!

Sa fleur est en fait une fausse fleur blanche appelée spathe. Elle capture les insectes pour assurer la fécondation : Les "fleurs" femelles sont les premières à être mures, et restent fécondables un certain temps. En même temps, l'énergie de combustion due à la respiration est (exceptionnellement chez l'arum) non stockée mais éliminée sous forme de chaleur par la massue du spadice (jusqu'à 25 à 40°C). Ce dégagement de chaleur entraîne la formation de substances, d'odeur cadavérique, à base d'ammoniaque et d'amines qui attirent les mouches. Celles-ci cherchent à se poser sur la massue rendue glissante par la sécrétion de gouttelettes huileuses. Les insectes tombent alors au fond de la spathe où les couronnes de poils les retiennent prisonniers. Ceux qui avaient 'récolté' du pollen sur d'autres Arum le déposent sur les stigmates. Pendant la nuit, les fleurs mâles mûrissent à leur tour ; les poils qui les surmontent se flétrissent et se dessèchent, libérant les insectes qui au passage se chargent de nouveau pollen.

Le gouet est associé, dans le langage des fleurs, au mot « ardeur » : cela serait dû au fait que, lors de la fécondation, le spadice jaunâtre de l'arum acquiert un degré de chaleur très marqué et qui dure plusieurs heures.


Italiaanse aronskelk : GIFTIG !


Tous les renseignements concernant le gouet d'Italie ont pour source unique : http://www.afleurdepau.com/Flore/araceae/arum-italicum/x.htm ... vous y trouverez également des photos de "fleur" et de fruit que je n'ai pas encore eu l'occasion de vous offrir.



Jacinthe des bois - Wilde jacint

Jacinthe des bois- Photo Paul Ziwny

Liliaceae - Monocotylédone Jacinthe des bois


Plante vivace des sous-bois, elle fleurit au début du printemps et déjà en juin, ses feuilles ont disparu, la hampe florale desséchée subsiste un peu plus longtemps.

Elle n'apprécie pas les sols calcaires, on ne la trouvera donc que dans des dunes assez anciennes.

Hyacinthe, personnification du printemps, a été tué puis transformé en fleurs par Apollon






Lierre terrestre - Hondsdraf

Lierre terrestre

Lamiaceae


Très présente dans les sois bois et clairières, sa fleur ressemble à celles des autres lamiacées.

Elle se distingue cependant par la disposition en deux croix de Saint André de ses étamines blanches.

Froissées et appliquées sur la peau, ses feuilles calme les irritations dues aux piqûres d'ortie.

Autrefois utilisée dans la pharmacopée ( Expectorant, plaies, ulcérations, douleurs auriculaires) et ... pour éclaircir la bière!

Lierre terrestre

Parfois signalée commestible en salade,

elle est aussi par ailleurs mentionnée comme TOXIQUE






Pariétaire officinale - Groot glaskruid

Pariétaire

Urticaceae


Pariétaire

Courante dans le sud de la France, elle est assez rare dans nons régions.

Elle est aussi appelée en français : Casse-pierre, Herbe à bouteille, Perce-muraille... des nom qui associent clairement la plante aux pierres. Elle signale souvent de vieilles ruines enfuies par exemple. Elle utilise ce substrat pour la fabrication du salpêtre (nitrate de potassium) qui est un de ses composants. Elle demande un sol bien drainé.

Son nom latin, Parietaria officinalis, est aussi évocateur: Pariataria est un adjectif latin dérivé de paries : "mur" ou paroi... et officinalis nous signale son intérêt médical, elle est un diurétique puissant mais agit aussi contre la toux, les problèmes de peau...

Mais ATTENTION : le pollen de la pariétaire est un allergène puissant de mai à octobre.

De la famille des orties, ses petits poils courbes ne sont pas urticants. Mais quelque chose dans son aspect général nous fait effectivement penser à l'ortie. En vue plongeante, je l'ai saisie en compagnie de sa proche parente. Ce sont les deux seules urticacées signalées à l'état sauvage en Europe tempérée.

Pariétaire Voir sa fleur, de la taille d'une tête d'épingle demande le coup d'oeil du myope ou une bonne loupe! C'est fascinant, la fleur est complète, avec pétales, étamines.... et en plus, elle existe en trois versions: mâle, femelle et hermaphrodite!






Violette odorante - Maars viooltje

Violette Violaceae


Assez rare dans le Calmeybos. Elle fleurit, comme son nom l'indique en neerlandais, très tôt dans la saison, au mois de ... mars!

Violette





Les arbres



Ailanthe - Hemelboom

Ailanthe

Simaroubacées


Il est aussi appelé "Faux Vernis du Japon" ce qui indique son caractère exotique. Il est apte à la production des vers à soie et c'est à cette fin qu'il a été introduit (venant de ...Chine!) en Europe en 1786 déjà. Résistant, il a aussi remplacé le tilleul dans les villes.

Actuellement il devient envahissant sur le littoral. Après une coupe, il repousse largement de la base et forme des bosquets qui étouffent la flore locale. Sa forte odeur est désagréable et il produit des substances allergènes.

Bref, il est très beau et c'est sa seule qualité! Ailanthe

Le débutant peut le confondre avec le frêne mais il suffit de manipuler une feuille (qui peut atteindre 40 à 50 cm) et sentir sous ses doigts les deux vésicules à la base des deux premiers pétioles pour être certain de se trouver en présence de l'ailanthe.

Je n'ai pas encore vu ses fleurs mais le web m'apprend que celles-ci sont d'un blanc jaunâtre à verdâtre formant des grappes denses à odeur peu agréable.

Les fruits sont sec, ailés, ce sont des samares, semblables à ceux des... frênes!





Aulne glutineux - Zwarte els

Aulne

Betulaceae


Sa feuille, à nulle autre pareille, en fait l'arbre rêvé des débutants botanistes : non seulement l'arbre est très facile à identifier (bourgeons et fruits sont également très typiques) mais témoigne en outre avec certitude d'un sol humide. Et voilà le débutant atteint du virus: connaître les plantes de son environnement donne le sentiment d'être complice de la nature qui devient jardin personnel... remarquez que je parle souvent de "mes" dunes, et j'oublie parfois les guillements!

Ses racines abritent des micro-organismes qui lui assure un apport d'azote atmosphérique. Il est donc un armé pour la colonisation de sols assez pauvres. Sa croissance est rapide

Les diverses parties de l'aulne fournissent des teintures et l'écorce contient des tanins.

Son bois après abattage, prend une teinte rougeâtre.

S'il reste dans l'eau, il devient très dur et quasiment imputrescible (pilotis à venise, canoë chez les indiens,sabots mais aussi ... gibets!.

L'aulne est aussi une plante médicinale à effet astringent, il servait à traiter la fièvre et en usage externe, les gerçures.

L'écorce et des rameaux, fournissait la teinture noire des feutres.

Le médecin l'utilise comme fébrifuge.

Aulne

Ici, les fruits de l'année passée, les fleurs mâles et femelles qui apparaissent en février, et les bourgeons bleutés caractéristiques.





Cerisier noir - Amerikanse vogelskers

Cerisier noir

Rosaceae


Ausi appelé "cerisier tardif". Le diamètre des ses fleurs ne dépasse pas le centimètre.

L'odeur de son écorce blessée est fort proche de celle de son cousin, le "bois puant" !

Ses fruits, petites drupes noires, amers, sont comestibles.

Son bois est analogue à celui du mérisier et dans son pays d'origine, l'Amérique, il fournit matière aux mêmes utilisations: mécanisme de piano, décoration , intérieur de bateaux, blocs d'imprimerie... bref, ses qualités de bois stable, facile à travailler et au très beau poli sont fort appréciées. Il est d'ailleurs importé pour terminer sous forme de meubles "en mérisier".

Il a été introduit dans nos région au XIXème siècle comme couvert à gibier et s'est parfaitement adapté, se comportant même parfois en envahisseur.

Il se sent parfaitement à l'aise dans le sable!

Cerisier noir Cerisier noir

Le crisier noir est souvent confondu avec le cerisier à grappe (vogelskers) ou "bois puant" (en référence à l'odeur dégagée lorque l'on blesse l'écorce) dont les feuilles sont pourvues de deux glandes sur le pétiole, à la naissance du limbe. Ses fleurs son plus grandes (1,5cm) l'écorce, dans la pharmacopée, se signale comme diurétique, sudorifique, tonique, fébrifuge... Son bois, dense, dur et coloré, était utilisé en ébénisterie, en bois tourné, et en saboterie...





Erable - Esdoorn

Erable plane

aceraceae


Je ne vous le présente pas, tout le monde connait l'érable... mais aviez vous déjà regardé ses fleurs?

Et ceci n'est que le modèle hermaphrodite! Car l'arbre est monoïque ou polygame (ou trimonécique!) c'est à dire que sur un même arbre on peut trouver des fleurs mâles, femelles et hermaphrodites! Je viens de l'apprendre, nous sommes au mois de mai lorsque j'écris ces lignes, il est trop tard pour chercher les autres modèles de fleur et compléter les archives photos, mais l'année prochaine... promis!

Son bois est blanc, dur et homogène. Multi usage : ébénisterie, placage, escaliers, lutherie, instruments de dessin... autrefois, rouleau pour imprimer les papiers peints!

Teinté, il imite le noyer ou l'ébène!

Et l'arbre est méllifère!

Toutes les qualités donc... MAIS quelques défauts aussi:

Erable plane Erable sycomore Erable sycomore Erable sycomore





Frêne commun - Gewone es

Frêne Oleaceae


Frêne Frêne Frêne Frêne Frêne


Ce n'est pas évident sur ces photos, les feuilles sont opposées. Remarquez les bourgeons noir sur la première photo, il sont très caractéristiques et suffissent comme critère de détermination en hiver.

Cet arbre à croissance assez rapide peut vivre jusqu'à 250 ans! Il supporte tous les sols (avec une préférence toutefois pour les sols riches et frais), l'air marin, les vents violents et le soleil (et même la pollution!) mais pas la sècheresse. Bref, il est bien adapté aux dunes déjà enrichies par les divers types de végétation qui s'y sont succédés au cours des ans. Ajoutons qu'il se resème facilement (les forestiers utilisent des plants mâles pour éviter l'envahissement), nous ne sront pas étonné d'en voir de plus en plus même si actuellement il est encore assez discret.

On peut trouver trois types d'arbre portant respectivement des fleurs mâles, femelles et hermaphrodites! Il est dit "triécique" .

Vocabulaire: une plante est

Les deux derniers points vous semble surréalistes? Pas grave, oubliez, j'ai vécu très heureuse pendant plus de 50 ans sans connaître cette particularité des frênes

Frêne Frêne Frêne

Vous voyez ici des fleurs mâles (en bouton) et des fleurs femelles (ébouriffées). Les fleurs hermaphrodites (que je n'ai pas encore trouvé) présente le style et les étamines de part et d'autre d'une "feuille" allongée.

Le fruit est une samare allongée qui tombe en vrille.


Son bois ocre clair est élastique, dur et résitant. Il est très recherché pour l'ameublement, les placages, les manches d'outils, les échelles,les tonneaux etc. Les racines et loupes sont recherchés en ébénisterie (ébène gris). C'est un bon bois de feu

Son feuillage peut servir de fourrage.



Orme -Iep

Orme

Ulmaceae


Son bois particulièrement durable sous l'eau a ét utilisé pour la fabrication des bateaux (et avec l'aulne, les pilotis à Venise!).

Iep, son nom flamand, est lié à la ville d'Ypres qui abritait un important centre d'étude de l'orme.

Durant la guerre, les bombes allemandes, à fragmentation, ont fortement endommagé le bois sur pied et en a rendu l'exploition impossible. Le morceaux de bombe incrustés dans le bois détruisait les lames des scies dans les scieries. Maintenant, les bateaux sont faits de matériaux composites et l'orme souffre de la graphiose de l'orme qui décime sa population.

Le Bois Calmeyn abrite un spécimen célèbre... Imposant, il asurvécu aux deux guerres mondiales et à l'abattage pour la scierie.

Il s'agit d'un orme lisse (encore appelé orme diffus ou orme blanc), généralement attaqué par le scolyte provoquant la graphiose. Il n'en est pas atteint.

Sa robustesse est une énigme scientifique, les hommes de science de toute l'Europe viennent le saluer!


Orme Ces feuilles aux nervures ramifiées caractérisent l'orme champêtre. Cette espèce est rès sensible à la graphiose, ses représentants sont donc généralement assez jeunes.

Son feuillage était utilisé comme fourrage! Son bois au coeur rougeatre dans un aubier blanc, est particulièrement apprécié pour ses possibilités en décoration mais aussi pour ses qualités mécaniques.

Son écorce était présente chez les apothicaires pour ses propriétés, entre autres, stimulentes, sudorifiques, diurétiques...

Traditionnel dans nos campagnes, il était souvent taillé en tétard. Il en existe aussi une espèce ornementale, l'orme tortillard

Les différentes espèces d'ormes s'hybrident entre elles et ont donné naissances à de nombreux cultivars.


Si vous voyez un jour un orme aux feuilles ornées de deux "cornes", n'y voyez pas la main du diable, il s'agit de l'orme des montagnes ( dont il existe une variété "pendula" au port d'un saule pleureur).


Tableau des espèces d'arbres

FrançaisNeerlandais
HETREBEUK
PEUPLIER DU CANADACANADAPOPULIER
PIN DE CORSECORSIKAANSE DEN
AUBEPINE A UN STYLE (COMMUNE)EENSTYLIGE MEIDOORN
ORME DIFFUS-ORME LISSEFLADDERIEP
SAULE PETIT MARSAULTGEOORDE WILG
FRENE COMMUNGEWONE ES
ERABLE SYCOMOREGEWONE ESDOORN
ORME CHAMPETRE - ORMEAUGLADDE IEP
PEUPLIER GRISARDGRAUWE ABEEL
CHARMEHAAGBEUK
AILANTE (FAUX VERNIS DU JAPON)HEMELBOOM
ORME DE HOLLANDEHOLLANDSE IEP
SAULE FRAGILEKRAAKWILG
ORME mais lequel?NOORDSE IEP
PEUPLIER DE L'ONTARIOONTARIO POPULIER
PEUPLIER TREMBLERATEL POPULIER
ORME DE MONTAGNERUWE IEP
SAULE BLANCSCHIET WILG
SORBIER DES OISELEURSWILDE LISTERBES
SAULEWILG
TILLEUL A PETITES FEUILLESWINTERLINDE
BOULEAU PUBESCENTZACHTE BERK
CHENE PEDONCULEZOMEREIK
PIN NOIRZWARTE DEN
AULNE GLUTINEUXZWARTE ELS
CERISIER NOIRAMERIKANSEVOGELSKERS

Valid XHTML 1.0Strict Valid CSS

AccueilPage précédenteHaut de pagePage suivante