[ Toutes les pages ]

Milieu humide - Vochtige panne protected Préférences

Afficher le menu

INTRODUCTION - INLEIDING


Le vent a emporté le sable et le niveau du sol est proche de la nappe phréatique. Le sable, humide, n'est plus emporté par le vent et une végétation qui aime avoir ses racines dans l'eau se développe. Cette végétation va arrêter le sable et le niveau du sol remonte lentement. Après de grosses pluies, la panne est entièrement sous eaux.

Dans le domaine éducatif du Nachtegaal, les gestionnaires mettent à disposition du promeneur tous les biotopes dunaires.

Historiquement, la mare sous eau toute l'année existait. Elle était entretenue par l'homme (creusée jusque dans la nappe phréatique) pour ses besoins personnels: abreuvoir pour son bétail, point d'eau pour le gibier aquatique. Elle abritait une flore et un faune spécifique très riche.

Non entretenu, un tel creux se comble rapidement . Les pannes les plus basses affleurent la nappe phréatique et s'assèchent lorsque le niveau de celle-ci baisse lors de grosses chaleurs.

Les mares ne sont pas un milieu réellement naturel dans les dunes.


Het droge zand is bijna tot op het grondwaterniveau weggewaaid.

Op deze vochtige panne ontwikkelt een specifieke vegetatie, die dan weer het zand tegen houdt. Zo stijgt het niveau van de grond lichtjes. Na grote regenbuien komen deze pannes helemaal onder water te staan.

In de natuurtuin van de Nachtegaal zijn alle duinbiotopen aanwezig, ook de natte panne en de poel.

In de duinen komt een poel niet vanzelf, mensen graven ze in de natte panne en onderhouden ze als watervoorziening voor de grazers.

Het kan ook een bomkrater zijn.


Milieu humide



Céraiste douteux - Kleverige hoornbloem

Céraiste douteux Caryophyllaceae


La fleur mesure de 11 à 15 mm.

On la trouve, de mai à juillet, dans les prés humides des dunes.

Mais la plante se fait rare, peu de sites lui conviennent et sur ces rares sites, elle est très loin d'être envahissante! Elle est signalée en France et en Allemagne.

LA PLANTE EST PROTEGEE


De Kleverige hoornbloem vindt men in vochige weiden in de duinen; zeldzaam; meet 11 tot 15 mm; is beschermd !

Céraiste douteux




Circe des marais - Kale jonker

Cirse des marais Asteraceae


Cette plante bisannuelle peut mesurer jusqu'à deux mètres de haut.

La tige présente des ailes épineuses jusqu'au sommet. Peut-être est-ce cette caractéristique qui lui vaut le nom populaire de "Baton du diable"

Elle demande un sol humide, bien sûr mais aussi calcaire. Nous ne nous étonnerons de la trouver régulièrement dans les pannes humides de nos dunes! Cirse des marais


De Kale jonker(Cirsium palustre) is een 2-jarige plant.

Ze kan tot 2 meter hoog worden.De bladeren zijn geveerd en doornig, de bloemhoofdjes (19 mm) staan dicht bijeen.

We vinden ze gemakkelijk in de vochtige duinpannes.




Claytonie (montie) perfoliée - Winterpostelein

Claytonie Portulacacea


Présente aussi sur terrains modérément humide, elle développe alors des feuilles beaucoup plus petite. Plante de printemps, elle disparaît sous les ardeurs du soleil.

Elle nous vient du nord de l'Amérique et se montre assez envahissante.

Signalée généralement de sol acide, on la trouve néanmoins dans de nombreux biotopes, avec une prédilection pour les sous-bois lumineux et les lisières de broussailles.

Claytonie fleur Jeune, elle peut se manger en salade!


Winterpostelein (Monta perfoliata) heeft kleinere blaadjes op minder vochige grond.

De 2 vergroeide bladeren vormen een schoteltje, daarin kleine witte bloemen met 5 kroonbladeren.

Ze groeit in grote getale in de lente in de schaduw.

Ze komt uit Noord-Amerika als groente. Ze kan geoogst worden in de winter en rauw bevat heel veel vitamine C .Men kan ze ook klaarmaken als spinazie of in soep.




Consoude officinale - Smeerwortel

Consoude Boraginaceae


Plante typique des bords de mare.

Les feuilles sont velues, rudes au toucher car la base de ses poils est particulièrement riche en calcium.

Plante incontournable, elle nourrit, soigne, enrichit le sol... ses vertus peuvent faire l'objet d'un livre entier!

Elle consolide les os, favorise la cicatrisation, soigne l'acnée, résorbe les ecchymoses (bleus), anti-diarrhée, émollient (adoucissant) et anti-inflamatoire et anti-douleur... mais ATTENTION, ses racines ne peuvent être utilisées qu'en usage externe car elles contiennent un produit toxique pour le foie .

Pour améliorer encore ses effets thérapeutiques, elle est souvent associée à l'achillée mille-feuilles et au milpertuis.

On l'utilise pour fabriquer une excellent purin, pour nourrir le bétail (un zoo en aurait cultivé pour nourrir les éléphants) et de nombreuses recettes sont facile à trouver pour concocter des repas étonnants...

Si vous voulez tout savoir, j'ai trouvé ce site !

Pour l'anecdote :

Je vous ai déjà parlé de la théorie ancienne des signatures, (une propriété de la plante nous informerait de son utilité pour l'homme, par exemple, si sa fleur est jaune elle soigne le foie....). La consoude se désèche facilement mais reprend tout aussi facilement par de nouvelles pousses sur les côtés. Elle agirait donc comme anti-dépresseur... Cette qualité n'est pas reconnue par le corps médical actuel!

Consoude Consoude


Smeerwortel (Symphytum officinale) is een typische plant in vochtige weiden, langs beken en sloten.

Ze heeft veel genezende krachten: wondhelend, om beenbreuken te genezen,tegen diarree,maagversterkend,thee voor griep en bronchitis.

Opgelet ze bevat ook giftige stoffen voor de lever.

Smeerwortel is ook een groen bemester en een vloeibare bemester voor o.a. tomaten (blaadjes 1 week laten trekken in water).




Ecuelle d'eau - Gewone waternavel

Ecuelle d'eau Apiaceae


Famille des apiacées (ombellifères) elle présente une forme pour le moins atypique! Il s'agit ici la classification officielle toujours d'actualité mais les analyses génétiques ont montré que cette plante est en fait beaucoup plus proche du lierre et devrait donc un jour trouver sa place dans la famille des Araliaceae.

Très discrète, elle tapisse le sol là ou elle dispose d'un peu de lumière.

Ses feuilles, particulièrement adaptées aux sols gorgés d'eau, flottent sur l'eau !

Ses fleurs, très, très petites (2mm...), apparaissent en juillet (la photo a été prise à mi-juillet)

Une espèce voisine, originaire d'Amérique du Nord, aux feuilles plus grandes, se répand en Essex... elle est échappée d'aquarium!

Ecuelle d'eau


Waternavel (Hydrocotyle vulgaris) is een moerasplantje met kruipende stengel. Ze heeft hele kleine bloemetjes en circelvormige blaadjes.



Epipactis des marais - Moeraswespenorchis

Epipactis des marais Orchidaceae


Pas vraiment rare en Belgique.

Ce n'est pas l'orchidée exotique qui envahit nos fleuristes mais, prenez la peine d'approcher votre oeil et... votre appareil photographique!

Pour la rencontrer, ouvrez l'oeil, elle est maintenant présente le long des chemins ouverts au public !

Epipactis des marais Comme toutes les orchidées, il est inutile de la transplanter dans votre jardin. Elle vit en symbiose avec un champignon précis. Ses chances de survie en dehors de son biotope sont nulles.


De moeraswespenorchis (epipactis palustrus) vindt men gemakkelijk in de vochige pannen,tussen kruipwilg.

Zoals alle orchideeën kan men ze niet verplanten want ze leeft in symbiose met een welbepaalde paddestoel.




Eupatoire chanvrine - Koninginnenkruid (Leverkruid)

Eupatoire chanvrine Asteraceae


Une astéracée donc de la famille des pissenlits ...

D'accord, l'air de famille n'est pas évident.

Regardez bien ses feuilles feuilles, Si vous pensez reconnaitre les feuilles de chanvre (canabis) ne vous tracassez pas, d'autres y ont pensé! ce qui explique le nom de la plante. Mais elle ne procure pas les mêmes effets...

Eupatoire chanvrine Elle est omniprésente dans nos dunes, pour le plus grand plaisir des papillons.


Eupatorium cannabinum, Leverkruid of Koninginnekruid is eerder een struik met roze bloemen in schermen. Ze heeft hennepvormige bladeren (Latijnse naam!)

Dagvlinders bezoeken graag de buisbloemen.




Iris - Gele lis

Iris Iridiaceae


Mais oui, dans nos dunes! Iris

Les dunes les plus anciennes, les plus éloignées de la plage, (en l'occurence environ 1km) ont eu le temps d'être lessivées par la pluie et de perdre leur calcaire. Les pannes humides sont innondées pendant de longues périodes.

Tout cela convient parfaitement à notre iris qui s'y développe d'autant plus facilement qu'il n'est pas brouté par les poneys et bovidés qui pâturent cet espace.


Gele lis (Iris pseudacorus) vinden we talrijk in onze oudste duinen;deze die het verst verwijderd zijn van de zee (ong. 1 km). Door de regen zijn deze duinen ontkalkt en de natte pannes staan reedslang onder water.


Cette photo est aimablemant mise à disposition par Thierry, un botaniste photographe "amateur" qui vaut le détour : *Flore de France




Laurier de Saint Antoine - Gewone Wilgeroosje

Laurier de Saint Antoine Onagraceae


Très fréquente sur les bords de ruisseaux.

Laurier de Saint Antoine

Son nom neerlandais rappelle la forme élliptique de ses feuilles (comme celles du saule (wilg)) et sa couleur!

Un autre nom neerlandais "Dondertoren" (tour du tonnerre) nous signale une ancienne croyance populaire: la plante, jetée dans le feu lorsque l'on entend l'orage, éloigne la foudre.

Plante mellifère.

Ses feuilles se préparent comme des épinards.


Wilgeroosje (Epilobium angustifolium) op lichtbeschaduwde zandgrond bij water. Jonge blaadjes kan je versnipperen in salade, bevatten veel suiker.

Laurier de Saint Antoine

Laurier de Saint Antoine




Lycope d'Europe - Wolfspoot

Lycope d'Europe Lamiaceae


Laforme de la fleur, la tige carrée... mais oui, nous sommes dans la famille des Lamiaceae.

La feuille est nettement découpée d manière très caractéristique. Elle prend parfois une couleur rouge ..

Lycope d'Europe De nombreuses espèces se défendent par cette coloration contre l'ardeur du soleil.


wolfspoot: sterk gezaagde bladeren, kleine, witte bloemenkransen, vlinderbloemfamilie


Wolfspoot(Lycopus europaeus),




Lysimaque commune - Grote wederik

Lysimaque commune Primulaceae


Plante vivace, elle fleurit à partir de juillet. Ses feuilles, verticillées par trois, quatre ou cinq sont caractéristique. Elle peut atteindre 1 mètre de haut.

Plante de sol humide mais aussi d'ombre, sans être vraiment rare, elle est la bonne surprise de la promenade.

Cette plante appelée aussi Chasse-bosse, Herbe aux corneilles, Souci d'eau, Chasse-querelle (ah, ce nom là j'aime bien, je vais essayer) ou Lis des teinturiers.

Les fleurs colorent les cheveux en blond, la laine en jaune, tandis que ses racines fournissent un colorant brun.


Grote wederik: Kan 1m hoog worden.


Lysimaque commune Lysimaque commune




Menthe aquatique - Watermunt

Menthe aquatique Lamiaceae


Parfun de votre promenade, vous la sentirez sans doute avant de la voir!

Si la fleur n'a pas les caractéristiques très marquées des fleurs de lamiacées, la section de la tige, carrée, les feuilles vous permettent de la classer sans difficulté.

Menthe aquatique Un peu de mythologie...

Hades, Dieu de l'au-delà, tomba amoureux de Menthe, fille de Cacyte, Dieu des eaux. Persephone, épouse de Hades, jalouse, transforma la jeune fille en fleur... pour notre plaisir!




Mouron d'eau - Blauwe waterereprijs

Mouron d'eau Scrofulariaceae


Malgré son nom en français, il s'agit bien d'une espèce de véronique. Elle s'hybride avec la véronique aquatique, aux tiges violacées et aux fleurs roses.

Mouron d'eau Tellement jolie que certains la cultive dans leur jardin! Mais attention, le sol doit être vraiment très humide!




Mouron délicat - Teer guichelheil

Mouron délicat Primulaceae


Sourire des milieux humides, marécageux. Les feuilles sont ovales ou arrondies, opposées, à court pétiole.

Se développe en coussins gazonants.

La plante est menacée, elle a du être réintroduite dans son biotope en Suisse et est en régression dans nos contrées.

Mouron délicat




Ophioglosse - Addertong

Ophioglosse Ophioglosse Fougère


Là, si vous la voyez, c'est un vrai cadeau... La feuille ne mesure guère plus de 10 cm, elle se cache dans les sous-bois ou les prairies humides. Si vous la rencontez, ne manquez pas de la signaler. Je n'en connais actuellement que deux populations à La Panne. ... encore plus rare que les orchidées!




Parnassie -Parnassia

Parnassie Parnassiaceae


En fleur au mois d'août, très rare dans les parties de dunes ouvertes au public, mais se développant dans les zones humides des dunes pâturées, elle a été choisie comme symbole de La Panne.

Parnassie Elle est la seule représentante chez nous de sa famille.

Elle est bien présente dans la reconstitution didactique de tous les milieux dunaires qui entoure le centre nature "le Nachtegaal".

Parnassie




Plantain d'eau - Grote waterweegbree

Plantain d'eau Alismataceae - Monocotylédone


Je l'ai rencontré vers les années 2000 dans une panne en cours d'assèchement. Cette perte d'humidité lui a sans doute été fatale.

Celui-ci a élu domicile dans une panne très humide de la dune Marchand, juste de l'autre côté de la frontière française.

Plantain d'eau Plantain d'eau




Pulicaire dysentérique - Heelblaadje

Pulicaire dysentérique Asteraceae


Cette plante vivace fleurit assez tardivement (aout - septembre).

Elle est assez commune mais son exigeance de sols humides m'a amenée à la placer dans cette page.

Pulex signifie " puce" ... autrefois on pensait que la pulicaire avait le pouvoir de les chasser.

Dysentérique car elle soigne la dysentrie (diahrrée assez grave) .

Pulicaire dysentérique




Pyrole à feuilles rondes - Rondbladig wintergroen

Pyrole à feuilles rondes Pyrolaceae


PLANTE PROTEGEE

Elle exige un sol riche, humide, basique et protégé des ardeurs du soleil... une vraie princesse! Inutile de vous dire qu'elle est rare!

Elle vit en symbiose avec un champignon, ce même champignon vit également en symbiose avec le saule rampant.... ces deux plantes sont souvent associées dans le milieu humide. (j'ai classé le saule rampant dans la page "broussaille" car s'il prend effectivement racine dans les milieux humides, il peut aussi "monter" avec le sable qui s'accumule dans ses branches denses et se retrouver au sommet de la dune, milieu vraiment pas humide! )

Elle est discrète, ce qui assure sa protection! Sa fleur ne dépasse pas 12 mm

Une sous-espèce plus petite habite sur le littoral breton.

Pyrole à feuilles rondes Pyrole à feuilles rondes




Renoncule à feuilles capillaires - ?

Renoncule

Ranunculaceae


Habitante des eaux tranquilles.

Elle forme des souches circulaires qui peuvent atteindre 3 m de diamètre.

Au printemps, le rhizome émet des rameaux verticaux qui, ne pouvant s'élever au-dessus de l'eau à cause de leur poids, divergent et flottent juste sous la surface de l'eau. Le centre se repeuple par des rameaux axillaires. Toutes les feuilles restent sous eau, contrairement à celles de la renoncule aquatique. (Les feuiiles aériennes de cette dernière sont de forme arrondies, légèrement découpées. ) Renoncule



Renoncule scélérate - Blaartrekkende boterbloem

Renoncule Ranunculaceae


Plante annuelle de prés humides et de marécages... souvent près le la mer!

Ses tiges robustes d'un vert luisant éliminent tout risque de confusion.

Ses fleurs (pétales aussi longs que les sépales), petites (5 à 10 mm) sont nombreuses en nombreuses grappes ramifiées et portent de nombreux fruits pendant une longue période de floraison (de mai à septembre)...

Vous l'aurez compris...ATTENTION! elle est envahissante! C'est la raison pour laquelle on la voit ... rarement dans nos dunes! En effet, dès qu'elle est signalée (elle n'est pas discrète! ) elle est éliminée!

De plus elle est toxique, en particulier pour le bétail (bovins, chèvres, chevaux...) Elle contient un suc âcre et brûlant qui irrite les muqueuses et la peau.

Cependant, en Europe, les bergers la mangent parfois... mais bien bouillie.



Rhinanthe, Cocriste vrai - Grote Ratelaar, Kleine ratelaar

Rhinante Scrophulariaceae


Les rhinanthes sont semi-parasites des graminées et affaiblissent donc perceptiblement les prairies. Ce qui convient parfaitement au gestionnaire de réserve naturelle : l'herbe plus courte concurence moins les orchidées!

Rhinante Son nom néerlandais fait référence à un jouet d'enfant, la crécelle. En effet, le fruit mûr reste enfermé dans le calice qui se gonfle et si l'on secoue la tige sechée, un son de crécelle se fait entendre.

Il existe plusieurs espèces de rhinanthes souvant difficile à différencier.


Rhinante Celle-ci, rhinanthus ou minor, Cocriste vrai, présente des fleurs de 13 à 15 mm, jaune soutenu, brunâtre, dont la lèvre supérieure se termine par deux "dents" violettes .

Rhinante On trouve aussi rhinanthus angustifolius , aux fleurs d'un jaune pâles et plus grandes! (15 à 20 mm) . La plante présente un aspect général teinté de brun-rouge Rhinante



Sagine noueuse - Sierlijk vetmuur

Sagine noueuse Caryophylaceae


Minuscule, extêmement discrète, elle occupe les terrains humides, marécageux même, calcaires, perturbés. Elle se plait donc dans les pannes humides de nos dunes

Elle profite de la moindre parcelle de terrain abimé (trace de sabot d'un bovidé par exemple) pour se faire une place au soleil mais s'efface devant la concurrence.

Sagine noueuse Sagine noueuse

Elle est fragile, ses graines atteignent difficilement la maturité mais ses tiges peuvent prendre racine.

L'espèce est protégée au niveau européen.




Salicaire commune - Grote kattestaart

Salicaire Lytraceae


Autrefois très commune dans les prés humides, elle a beaucoup souffert de l'argriculture.

Elle a trouvé ici sa place, elle décore nos dunes avec bonheur et est la bienvenue. Ce qui n'est pas le cas partout: dans les milieux humides en Amérique, elle s'apparente à une véritable plaie envahissante !

Son nom fait référence au "salix", le saule. Inféodé aux milieux humide comme le saule ou arborant des feuilles de même forme que certaines espèces de saule...

En neerlandais elle se nomme "queue de chat" ... l'épi floral, juste avant la floraison y ressemble effectivement, vue de loin.

Salicaire La pharmacopée la retient comme hémostatique et astringent.

Excellente plante mellifère (grande productrice de nectar)

Les pétales ont été utilisés pour fabriquer un colorant ... rouge.

Les jeunes pousses sont comestibles ... après cuisson.





Scrofulaire aquatique- Geoord helmkruid

Scrofulaire aquatique

Scrophulariaceae


Inféodée, comme son nom l'indique, au milieu aquatique, je ne l'ai trouvée que dans la mare entretenue du Nachtegaal.

Le nom de ces plantes vient du fait qu'autrefois on les croyait capables de guérir la scrofule (ou maladie des écrouelles) qui est une sorte de tuberculose.

Les scrofulaires sont toxiques. Elle provoquent nausées, vomissement et selles abondantes. A ce titre elles étaient aussi utilisées pour provoquer l'expulsion de vers et autres parasites. Elle aurait aussi des propriétés cicatrisantes et dermatologiques. Je ne m'y risquerais pas!

Scrofulaire aquatique




Valid XHTML 1.0Strict Valid CSS

AccueilPage précédenteHaut de pagePage suivante