[ Toutes les pages ]

Scrofulariaceae protected Préférences

Afficher le menu

INTRODUCTION

Nous avons déjà rencontré cete famille aux caractéristiques assez variables. Voyez le bouillon blanc par exemple... Dans cette famille on rencontre aussi des plantes dont on pourrait, à première vue, croire qu'elles appartiennent a la famille des lamiacées (la scrofulaire aquatique par exemple présentée dans "le milieu humide") ... bref... si c'était simple, ce ne serait pas gai!

Cliquez ici pour voir toutes les familles des PLANTES COMMUNES

Molène noire

Molène noire

Plante des sols secs, calcaire, elle est à sa place dans nos dunes. Pourtant on la rencontre assez rarement.

La médecine lui reconnait une certaine efficacité dans les problèmes respiratoires (toux, bronchite, asthme , irritations de la gorge). Elle est utilisée en infusion de feuilles

Molène noire




Véroniques - Ereprijs


L'image de la fleur évoquerait celle laissée par le visage du Christ sur le linge de Sainte Véronique...

Mais d'autres origines du nom sont avancées : "Vera unica " = seule vraie (plante médicinale) ; "Phera nike" = porter le soulagement...

La véronique se conjugue en de nombreuses espèces. Assez communes, vous les trouverez partout. Ses étamines forment un V à l'envers, ce qui les rend parfaitement identifiables.

Les véroniques étaient classées dans l'ordre des Scrophulariales, famille des Scrophulariacées. Mais l'arbre phylogénétique du vivant (basé sur l'analyse ADN) les situe maintenant dans l'ordre des Lamiales et dans la famille des Plantaginacées.


Véronique petit chêne


Véronique petit chêne - Gewone ereprijs

Elle était utilisée comme diurétique, expectorant et cicatrisant des muqueuses.



Véronique officinale


Véronique officinale - Mannetjesereprijs

Plante vivace de terrain sec plutôt acide, elle se rencontre dans toute l'Europe, sauf dans les régions méditerranéennes. J'ai trouvé celle -ci dans les vieilles dunes acides de Cabour.

Rampante, seules les tiges florales sont franchement dressées.

Les feuilles, doucement velues, sont opposées, ovales, dentées, pétiolées

Le fruit (capsule, visible au bas de l'épi) est cordiforme (en forme de coeur)

Véronique officinale

La légende nous raconte que Sainte Véronique aurait essuyé le visage du Christ avec un linge (qui a gardé ses traits) et aurait guéri l'Empereur Tibère de la lèpre avec ce même linge. Or, on prêtait à cette plante la vertu de guérir la lèpre. Sainte Véronique aurait donc donné son nom au genre Veronica...

Celle-ci a effectivement, entre autres, un réel pouvoir cicatrisant mais peut provoquer des diarrhées...

Véronique officinale



Véronique à feuilles de lierre


Véronique à feuilles de lierre - Bos klimopereprijs

Assez discrète ici, elle se rencontre partout sur terrains de toutes sortes, mais plutôt secs. Un terrain n'est même pas nécessaire : un mur lui suffit parfois! Elle décore le paiysage de ses fleurs d'avril à août...

Véronique à feuilles de lierre



Véronique des champs


Véronique des champs - Veldereprijs

Aux fleurs minuscules, de 2 à 3 mm. On la trouvera de mars à octobre, (avec de bons yeux), sur terrain sec.



Véronique à écusson


Véronique à écusson - Schildereprijs

Véronique à écusson Assez rare dans nos dunes et certainement pas trop près de la mer... elle demande un sol acide. Ses fleurs ne mesurent pas plus de 5 à 6 mm.




Valid XHTML 1.0Strict Valid CSS

AccueilPage précédenteHaut de pagePage suivante